Zoom sur la voiture hydrogène : le futur ?
5 (2)

Avec la flambée des prix des carburants d’origines fossiles, les consommateurs commencent à se tourner vers d’autres alternatives. Ce phénomène se fait désormais de plus en plus sentir face à la situation climatique et à la menace ukrainienne actuelle. Parmi les nombreuses solutions préconisées, l’utilisation de la voiture hydrogène semble être une option intéressante. Cela permet non seulement de minimiser la pollution, mais peut également offrir de nouvelles opportunités aux usagers. Quoi qu’il en soit, ce type de véhicule a encore du chemin à faire. Voici ce qu’il en est vraiment !

Zoom sur la voiture hydrogène

Voiture hydrogène : une tendance de plus en plus présente

La guerre en Ukraine impacte directement sur la consommation des gens dans le monde, notamment en Europe. Le Royaume-Uni n’est toutefois pas dispensé des effets néfastes de la situation actuelle. C’est le cas notamment de l’approvisionnement en gaz naturel du pays. L’urgence climatique qui fait rage influence également les dirigeants dans ce sens.

Toutefois, l’hydrogène est encore loin d’être aussi populaire que les carburants classiques des voitures en ce moment. À la pompe, la foule se tourne encore vers ces solutions fossiles en dépit de leur coût élevé. En effet, l’économie de ce gaz naturel ne présente qu’une faible portion du marché.

Pour cause, plusieurs éléments sont à mentionner. En Angleterre, par exemple, une douzaine de points de recharge seulement sont disponibles pour les propriétaires de voitures hydrogènes. De plus, l’exploitation de l’élément reste encore assez complexe. Plusieurs moyens spécifiques sont utilisés dans cette voie.

  • L’hydrogène « vert » est le fruit de l’électrolyse.
  • L’hydrogène « gris » provient généralement de la transformation du gaz naturel avec émission de gaz à effets de serre.
  • L’hydrogène « bleu » s’obtient avec le même processus que celui décrit précédemment, avec une capture d’une partie du CO2.

Bien que les infrastructures soient encore insuffisantes en Grande-Bretagne, l’exécutif cherche toutefois à gagner la neutralité carbone en 2050. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’Etat fixe l’interdiction des ventes de nouvelles voitures classiques en 2030. De plus, le gouvernement compte investir près de 9 milliards de livres pour faire de l’hydrogène un carburant primaire du pays.

Voiture hydrogène : la tendance et l'avenir

Voiture hydrogène : des initiatives intéressantes pour le futur

Le prix de l’hydrogène à la pompe est deux fois moins cher que celui de l’essence ou du diesel en Angleterre. Il n’existe cependant que peu de points de ravitaillement dans le pays. De plus, les gens sont encore habitués à utiliser leurs voitures classiques et préfèrent la version électrique ou l’hybride comme alternative.

D’après Kevin Kendall, co-fondateur de l’entreprise Adelan, la Grande-Bretagne ne produit pas suffisamment d’hydrogène vert. Cet élément devient toutefois de plus en plus intéressant face à la situation en Ukraine. C’est ce que révèle Minh Khoi Le, le responsable de recherche sur l’hydrogène chez Rystad Energy.

L’intérêt pour ce gaz naturel ne se limite pas seulement au Royaume-Uni…

En Chine, par exemple, l’entreprise Changan se lance dans la fabrication d’une voiture hydrogène. Baptisée SL03, celle-ci est commercialisée sous la marque Deep Blue. Une production en série du modèle est même envisagée dans ce sens.

Du point de vue esthétique, cette pépite ressemble parfaitement à sa version électrique déjà en vente par le constructeur. Seules quelques améliorations sont notables au niveau du design. C’est cependant l’aspect technique de la voiture qui suscite réellement l’intérêt. En effet, l’engin promet une autonomie de 700 kilomètres pour une consommation d’hydrogène de 0,65 kg/100 km.

D’après les sources, l’entreprise Changan vise à devenir un pionner de la voiture à pile combustible en Chine. C’est le type de véhicule qui fonctionne généralement avec des gaz naturels comme carburant. Cela requiert toutefois encore des efforts, notamment du côté des consommateurs. En effet, la version Deep Blue SL03 est prévue coûter trois fois plus cher que la version électrique. Cela correspond à plus de 100 000 euros environ.

Voiture hydrogène : des avantages considérables pour les consommateurs

Dans tous les cas, il faut aussi noter que la voiture hydrogène présente de nombreux atouts incontestables. Il s’agit avant tout d’une énergie renouvelable et qui respecte parfaitement l’environnement. Son utilisation ne dégage que de la vapeur d’eau qui résulte de sa transformation avec l’oxygène. Il ne produit aucune émission nocive ou polluante.

Le véhicule à hydrogène reprend également quelques avantages de la voiture électrique. C’est le cas notamment du silence du moteur et de la douceur de la conduite. Il en est de même de l’autonomie qui peut s’étaler jusqu’à 650, voire 700 km pour un seul ravitaillement.

Dernier point notable dans ce sens reste évidemment son prix. Bien que les véhicules en eux-mêmes soient particulièrement chers, ce n’est cependant pas le cas de l’hydrogène. Il s’agit donc d’une solution à la fois écologique et économique.

Notez cet article.