Un marketing réussi avec un petit budget : la bonne stratégie est payante
5 (2)

Pour un marketing en ligne réussi, vous n’avez pas besoin d’un gros budget, mais surtout d’un bon plan. The Connected Mag explique dans cet article comment développer une stratégie qui sera littéralement payante pour vous. Au centre de cette stratégie se trouve un outil que de nombreuses entreprises ont redécouvert ces derniers mois : le blog d’entreprise.

The Connected Mag

Le choix des canaux de communication numériques est immense : blog, podcast, médias sociaux, newsletter, application ou chatbot, il y en a aujourd’hui pour tous les besoins et tous les goûts sur la toile.

Tout peut être mesuré en ligne : Celui qui doit être économe en marketing souhaite prouver l’efficacité de ses mesures le plus clairement possible. Google Analytics & Co. y contribuent.

Un critère de réussite important : une base solide

Il reste toutefois un petit problème : c’est justement parce que l’on a tant d’options que l’on peut facilement se disperser dans la communication numérique. Il n’est pas rare, par exemple, que l’on utilise plusieurs canaux à la fois, mais plus mal que. Or, il est bien connu que beaucoup ne sert pas à grand-chose.

Quel que soit le budget marketing à disposition, chaque entreprise, quelle que soit sa taille, a besoin d’une stratégie de communication solide pour réussir à long terme en ligne.

Moins il y a d’argent, plus il y a de stratégie

Pour ce faire, les entreprises doivent se poser la question (soi-disant) simple de savoir quels messages elles veulent transmettre à quel(s) groupe(s) cible(s). Celles qui disposent d’un budget important peuvent se lancer sans se poser cette question. Mais celles qui disposent de peu d’argent pour le marketing et qui ne peuvent pas se permettre d’en jeter la moitié par la fenêtre doivent absolument commencer par clarifier les messages stratégiques et leurs principaux groupes cibles.

Car : non, il ne s’agit pas de savoir si le chef trouve Facebook génial, mais de se demander si le principal groupe cible utilise réellement Facebook. C’est pourquoi la première tâche est de changer de perspective ! En fin de compte, la communication ne porte pas sur ce que les entreprises souhaitent dire d’elles-mêmes, mais sur ce qui est susceptible d’être entendu par les groupes cibles.

Les questions centrales sont donc les suivantes :

  • Qui sont mes principaux groupes cibles ?
  • Quels sont les thèmes et les contenus qui intéressent mon/mes groupe(s) cible(s) ?
  • Comment puis-je résoudre leurs questions et leurs problèmes avec mon offre ?
  • Qu’est-ce que je peux offrir de particulier à mes groupes cibles ?
  • Pourquoi mes groupes cibles devraient-ils opter pour mon offre et non pour celle de mes concurrents ?
  • Quels sont les objectifs que je veux atteindre avec ma communication ? Est-ce que je veux me faire connaître en tant que marque, définir des thèmes, améliorer mon image ou attirer plus de clients ou de candidats ?

La bonne nouvelle pour les entreprises au budget serré : il n’est pas nécessaire d’organiser des ateliers de plusieurs jours dans des bâtiments illustres au bord de lacs. Ce qui est le plus important :

  • La prise de conscience qu’une base solide est nécessaire pour la communication.
  • La volonté d’investir un peu de son cerveau dans la stratégie.

Trouver les bons canaux de communication

Une fois que les bases sont posées, que les groupes cibles et les messages sont définis, l’orientation de la communication est claire.

Il est maintenant possible de définir et d’exploiter de manière ciblée les canaux numériques appropriés. En ce qui concerne les réseaux sociaux, l’éventail va de l’approche des décideurs ou des candidats via LinkedIn à une stratégie Instagram ou de messagerie pour s’adresser à des groupes cibles plus jeunes, en passant par les tweet sur Twitter ou la création d’une communauté dans des groupes Facebook.

les bons canaux de communication
les bons canaux de communication

Les avantages des blogs d’entreprise – notamment pour les PME

C’est là que les blogs d’entreprise entrent en jeu. Ce sont des plates-formes de communication extrêmement polyvalentes. À une époque où les marques sont interchangeables et les promesses publicitaires creuses, ils offrent aux marques, surtout les plus petites, une chance précieuse de faire la différence et de se démarquer de la concurrence.

Aperçu de quelques avantages lors de la création d’un blog d’entreprise :

Atteindre directement les groupes cibles : Les blogs d’entreprise bien conçus atteignent leurs groupes cibles en proposant régulièrement des contenus centrés sur l’utilisateur. Les PME connaissent très bien leurs groupes cibles et leurs besoins. Elles parlent leur langue. Il est donc facile de trouver des thèmes et des contenus adaptés à leur lectorat.

Devenir son propre éditeur : Les PME ont particulièrement du mal à attirer l’attention des médias et à être prises en compte dans les reportages. La crise persistante des médias ne fait qu’aggraver ce problème. Un blog offre aux entreprises la possibilité de publier elles-mêmes des nouveautés intéressantes et des informations utiles et de les faire connaître.

Montrer son expertise : Qu’est-ce qui est intéressant et utile pour les lecteurs de blogs ? Par exemple, les compétences ou l’expertise d’une entreprise sur un sujet donné. C’est pourquoi de nombreux blogs d’entreprise intègrent leurs collaborateurs en tant qu’auteurs. Ils apportent leur expertise, parlent de la pratique et rencontrent les clients potentiels d’égal à égal.

Fournir de la nourriture pour les réseaux sociaux et Google : En tant que plaques tournantes dynamiques entre le web social et l’entreprise, les blogs fournissent régulièrement des contenus intéressants pour les réseaux sociaux et sont en outre appréciés par les moteurs de recherche. Contrairement à la publicité numérique, leurs contenus peuvent être diffusés gratuitement.

S’adresser à des candidats potentiels : Les blogs d’entreprise ne se prêtent pas uniquement à l’acquisition ou à la fidélisation de clients. Ils rendent également de précieux services dans la recherche de personnel qualifié. C’est un sujet qui préoccupe les petites et les grandes entreprises. En cherchant habilement sa niche, on peut obtenir de bons résultats même avec un petit budget.

Plus d’informations dans l’article : « Comment trouver des sujets pertinents pour son blog ?« 

Combien coûte la création d’un blog ?

Les petites entreprises peuvent attirer l’attention sur elles avec succès grâce à un blog. Pourtant, sur The Connected Mag nous entendons régulièrement l’objection suivante : « Un bon contenu est bien trop cher ! »

Il va de soi que les dépenses et les avantages des actions de communication numérique doivent être soigneusement mis en balance. Mais un blog d’entreprise est-il vraiment beaucoup plus cher que d’autres actions ? Comme chacun sait, le plus important dans un blog est le contenu. Il est donc important de calculer le coût de ce contenu.

Voici un exemple de calcul : une netreprise met actuellement en place un blog pour attirer des clients vers une nouvelle offre. Dans notre cas, les huit collaborateurs de l’entreprise doivent rédiger 50 articles par an. Pour cela, l’entreprise compte sur un investissement moyen de trois heures à 70 euros par article, soit un total de 10 500 euros par an, ce qui correspond à 875 euros par mois.

Une mesure propre du succès permet de démontrer si cet investissement est rentable à long terme. Important : les clics et les visites sur le blog sont certes réjouissants, mais ils ne disent pas grand-chose. Pour vérifier le retour sur investissement (ROI), il convient donc de décomposer les objectifs du blog en sous-objectifs mesurables tels que les formulaires de contact remplis, les achats de produit ou les téléchargements, et de les contrôler régulièrement.

Notez cet article.