La prochaine révolution informatique : après les applis, les bots
5 (1)

bot alternative

S’il faut en croire le CEO de Microsoft Satya Nadela, le langage humain sera au cœur de la prochaine révolution informatique ? Une déclaration faite lors de la conférence BUILD 2016 que l’entreprise organise à San Francisco. Mais il aura de l’aide.

La prochaine révolution informatique

Explication. Après les  logiciels et programmes informatiques classiques sur les ordinateurs, on a vu l’apparition des applications. Elles sont présentes aujourd’hui sur tous les types d’appareils : ordis, mobiles, consoles, télés connectées. Grâce à ces applis, nous pouvons lancer la réalisation de tâches les plus diverses : trouver un restaurant, consulter un journal, modifier une photo et la publier sur un réseau social.

Conjonction du langage humain

La prochaine étape c’est la conjonction du langage humain, de l’assistant numérique personnel et des bots, un mot peut-être nouveau pour beaucoup, mais en fait, on le connait déjà. Un bot c’est comme un petit robot qui réalise une tache de façon autonome et intelligente. C’est une sorte d’appli qui se déclenche toute seule quand elle détecte que vous en aurez besoin.

Exemple imaginé mais pas invraisemblable dans l’univers numérique tel que le voit Microsoft. Nous parlons via Skype d’une émission de la Première que je n’ai pas entendue. Un bot pourra aller rechercher le podcast et me le proposer. Et mon agenda pourra me rappeler que j’ai une réunion avec l’animateur de cette émission le lendemain.

Assistants personnels à la maison

Tous ces bots sont associés à des assistants numériques personnels. Eux aussi existent déjà : Google Now, Siri chez Apple ou Cortana pour Microsoft qui sera disponible cet été en Belgique. Vous pouvez déjà leur demander des tas de choses. Mais au fur et mesure que se développe l’intelligence artificielle, l’assistant numérique va identifier vos besoins ou vos souhaits et prendre des initiatives pour vous assister. Grace à tous les bots qu’ils auront à leur disposition. Et ça passe par la compréhension du langage humain écrit ou parlé.

L’intelligence artificielle de l’assistant et des bots, associée au langage humain, c’est ce que Nadella appelle “Conversations as a Platform”, les conversations comme plateformes. C’est la prochaine révolution qui associe l’homme et la machine. Une vision optimiste qui les voit non pas s’affronter comme dans tant de fictions, depuis 2001 Odyssée de l’Espace jusqu’à plus récemment Ex-Machina, mais au contraire collaborer.

Notez cet article.