Poster des photos de ses enfants sur le web est-il sans danger ?
5 (1)

Est-il normal ou risqué de poster des photos de ses enfants sur les réseaux sociaux ? Le débat agite les pays anglo-saxons. Beaucoup de gens trouvent ça tout-à-fait naturel de partager des photos de leurs enfants avec leur famille ou leurs amis.

Exposer ses enfants, un débat important !

Mais d’autres s’inquiètent. 92% des bébés américains de moins de deux ans ont une présence en ligne. Certains dès avant leur naissance, parce que leurs parents ont posté des échographies. Et selon le magazine TIME, lorsqu’ils atteindront l’âge de 5 ans, le nombre de photos où ils figurent sur les réseaux sociaux se montera à… mille !

Phénomène nommé « Sharenting »

Ce phénomène porte un nom : sharenting. La contraction de sharing, partager, et parenting, la parentalité. Et ce n’est pas sans danger. Pas seulement à cause des prédateurs sexuels. Cet exhibitionnisme des parents qui utilisent l’image de leur progéniture peut encourage l’émergence de comportements narcissiques chez les enfants. Et en tout cas, ça ne va pas leur apprendre à bien gérer leur image sur les réseaux sociaux.

Davantage nocif pour les jeunes filles

Des études montrent aussi que cette exposition dès le plus jeune âge est particulièrement dommageable pour les filles. Leur image est souvent sexualisée de façon précoce parce que ça participe de la culture de la promotion de soi par le nombre de clics.

Ce débat arrive aussi en Europe. Un jeu en chaîne se répand sur Facebook, le Motherhood Challenge, rebaptisé en français « Fière d’être maman ». Consigne : « Si tu es fière de tes enfants, poste 3 photos et nomme 10 de tes amies pour faire pareil ! ». Son succès est tel que la Gendarmerie Nationale française publie cet avertissement sur sa page  « Nous vous rappelons que poster des photos de ses enfants sur Facebook n’est pas sans danger ! Il est important de protéger la vie privée des mineurs et leur image sur les réseaux sociaux» 

Une véritable responsabilité parentale

D’après Madame Figaro, Facebook  prépare un dispositif pour avertir les parents quand ils publient des photos de leurs enfants de façon publique, et pas seulement pour leurs amis.  Conclusion en forme d’interpellation d’Eric Delcroix, un spécialiste du web :

« On reproche souvent aux adolescents leur comportement sur Internet, mais les parents ne sont pas mieux »

Notez cet article.