Optimiser son PC, ça n’est pas sorcier !
5 (2)

Qu’on l’utilise pour travailler de chez soi, pour ses loisirs ou pour gérer tout ce qui est comptes ou administratif, le PC est devenu un incontournable de la maison. Et pour cause : en 2019, nous étions 76% à avoir au moins un ordinateur à la maison contre 55% en 2005 (source : Statista Research Department). Pour des raisons économiques, mais aussi écologiques, on va chercher à faire durer notre ordinateur le plus longtemps possible, pour ne pas avoir à en changer au moins petit bug ou ralentissement. Quelques bonnes pratiques pour rendre son PC plus performant et en rallonger la durée de vie. Cet article s’adresse à ceux et celles utilisant un ordinateur sous Windows.

Réaliser un bon nettoyage

effacer fichier

Avant de se lancer dans l’optimisation pure et dure, commencez par un bon nettoyage de votre ordinateur. Pour ce faire, de nombreuses solutions simples et gratuites existent, et permettront de mieux faire fonctionner votre PC si celui-ci est devenu lent par exemple (voir aussi : les astuces de webnote en cas de PC lent).

Retirer les indésirables

Comme dans une maison, dans un ordinateur des tas de choses s’accumulent, et il faut alors les trier et se débarrasser du superflu. Vérifiez ainsi la liste de tous vos logiciels dans « Panneau de configuration » puis « Programmes et fonctionnalités ». Vous y découvrirez peut-être de vieux logiciels dont vous n’avez plus l’utilité, ou des doublons. Profitez-en pour désinstaller ceux dont vous ne vous servez plus, ce qui libèrera de l’espace sur votre disque dur et vous aidera à vous y retrouver.

De même que pour les logiciels, supprimer les fichiers inutiles ou obsolètes s’avère indispensable. On a notamment tendance à en stocker dans les dossiers « Téléchargements », « Mes documents » ou encore sur le bureau. Faire ce tri peut être long et fastidieux, mais est indispensable pour libérer de l’espace et optimiser les performances de votre ordinateur.

Enfin, supprimez les fichiers temporaires, ces petits éléments qui se stockent automatiquement dans votre machine à la moindre action ou presque. Plusieurs logiciels existent pour le faire, nous vous conseillons par exemple CCleaner, gratuit et très simple d’utilisation.

Penser ensuite à vider la corbeille pour supprimer définitivement ces fichiers dont vous n’avez pas besoin.

Equipez-vous également d’un anti-malware (ex : Malware Bytes) pour supprimer les éventuels logiciels malveillants qui se seraient infiltrés dans votre système.

La défragmentation

Windows dispose d’un défragmenteur de disque. Derrière ce terme bien étrange se cache une fonctionnalité bien pratique pour réorganiser le contenu de votre disque dur pour en augmenter la vitesse de lecture. Dans la barre de recherche du menu démarrer de Windows, tapez simplement « Défragmenter » et vous accèderez à cette fonctionnalité. Attention, cette étape prend du temps, à lancer donc lorsque vous n’aurez pas besoin de votre PC pendant quelques heures.

Un nettoyage mécanique

Votre ordinateur reste un élément matériel qui a donc besoin d’un petit coup de nettoyage de temps en temps ! Que vous soyez sur fixe ou portable, pensez de temps en temps à ouvrir votre bécane pour y retirer la poussière. Equipez vous d’un dépoussiérant informatique, d’un chiffon et d’un coton-tige pour nettoyer ventilateurs, carte graphique, processeur ou autres périphériques…Si vous nettoyez un PC fixe, attendez au moins 10 minutes après l’arrêt de votre ordinateur pour ouvrir le boitier et démonter son bloc alimentation. En effet, les condensateurs de ce dernier peuvent rester chargés même une fois votre PC éteint. On laissera donc s’écouler un peu de temps après l’arrêt, par mesure de précaution.

Booster les performances de son PC

Après ce bon nettoyage, passons aux optimisations pour votre bécane. L’une des raisons fréquentes d’un ralentissement ou d’une non-optimisation des performances de votre PC, c’est la présence de tâches de fond. En gros, les logiciels qui se lancent au démarrage sans que vous ne vous en rendiez compte et qui viennent inutilement mobiliser la mémoire vive de votre ordinateur. Dans le gestionnaire des tâches, vérifiez l’onglet « Démarrage » et désactivez les logiciels dont vous n’aurez pas besoin à chaque lancement de Windows. La procédure est bien sûr réversible et vous pourrez redemander à votre PC de lancer au démarrage les logiciels de votre choix en cas d’erreur manuelle.

Ce gestionnaire des tâches vous permet aussi de voir en temps réel ce qui consomme des ressources sur votre PC, et désactiver manuellement le logiciel concerné s’il n’est pas utilisé.

Pour optimiser Windows pour du Gaming, ou simplement pour plus de rapidité et de fluidité en bureautique, n’hésitez-pas à vous tourner vers des logiciels comme RazerCortex ou TuneUp par exemple. Ce type de logiciels inclue d’ailleurs souvent des fonctionnalités pour nettoyer ou défragmenter son PC, bien que leur but premier soit d’améliorer les performances de votre ordi.

Investir dans des équipements plus performants

clavier gamer

Que vous soyez sur PC fixe ou portable, il est tout à fait possible de « tuner » votre PC (comme d’autres le font avec une voiture) en lui installant des composants plus performants.

Ajouter une ou des barrettes de RAM permettra ainsi d’augmenter la mémoire vive de votre ordinateur et en obtenir ainsi de meilleures performances au quotidien. Vous pouvez également remplacer une barrette RAM par une autre plus puissante (ex : remplacer une RAM de 8go par une autre de 16go).

En termes de disque dur, il est vivement conseillé d’opter pour du ssd. En plus d’être plus rapide (en écriture comme en lecture), ce type de disque dur a pour avantage d’être également plus solide et sera donc particulièrement apprécié sur un ordinateur portable pour un usage nomade.

Si votre PC est un fixe, vous pourrez changer davantage de composants : pour pouvoir jouer à vos jeux-vidéo préférés en 4K, il sera ainsi quasi indispensable d’investir dans une carte graphique dernier cri. Si vous faîtes de la musique, alors c’est sur la carte-son qu’il faudra intervenir. C’est l’un des avantages du fixe : pouvoir se faire son pc sur mesure. Ce qui nécessite en contrepartie une certaine connaissance et/ou un budget plus important, mais vous permettra de garder votre PC pendant de très longues années.

Enfin d’autres « bonnes pratiques » existent : on préfèrera un PC complètement éteint à une mise en veille prolongée, on veillera à ce que sa machine bénéficie d’un bon système de refroidissement pour éviter les risques de surchauffe (watercooling pour les PC fixes notamment). Par ailleurs, n’oubliez-pas qu’après certaines opérations (mises à jour, défragmentation etc), l’ordinateur nécessitera un redémarrage pour bien prendre en compte ses optimisations.

Notez cet article.