Peut-on se passer de SEO en 2021 ?
5 (3)

référencement google

Quel SEO n’a pas entendu un prospect, voire un client, argumenter contre l’utilité du référencement naturel. Et pourtant, un bon référencement naturel est indispensable dans la plupart des cas…

Pour de nombreuses personnes, le SEO est une pure fumisterie, il suffit d’ajouter son site dans addurl puis de l’inscrire dans quelques annuaires et au bout de quelques mois, on est premier sur Google !

D’autres n’ont pas de mauvais a priori mais pensent simplement que le SEO n’a pas d’importance pour leur business et qu’ils peuvent donc s’en passer.

Dans cet article, je vous livre ici cinq raisons récurrentes que tout SEO a surement déjà entendu de la part d’un prospect.

Raison n°1 : J’ai un petit business local

Avec la recherche universelle, les résultats de recherche privilégient justement les business locaux lors de recherches géo-localisées.

Il est aussi plus facile de se positionner sur des requêtes locales car moins concurrentielles que les génériques. Le budget engagé sera donc moindre si vous payez un prestataire et il vous en coutera moins de temps si vous le faites vous-même.

Bien se positionner sur votre “métier + ville” aura aussi l’avantage de vous générer du trafic ciblé et donc plus apte à la conversion. Certes, vous aurez moins de volume de visites que sur la même requête non localisée mais vous aurez économisé temps, argent et visites jetables.

Raison n°2 : Je n’ai pas le budget

Certaines entreprises privilégient les médias traditionnels ou ceux sur lesquels ils peuvent calculer un ROI instantané au détriment du SEO, trop flou, trop long, trop vague dans leur tête. Je n’ai pas de chiffres qui le prouvent mais je ne pense pas en avoir besoin, le ROI du SEO explose celui de l’e-mailing et pulvérise celui d’un média traditionnel tel que la publicité papier.

C’est simple, le SEO permet de répondre à un besoin. Un internaute qui tape “protéine musculation” sur Google est, la grosse majorité du temps, intéressé par l’achat de ce type de produit. Le lecteur d’un magazine papier, même spécialisé, exposé à une publicité sur les protéines musculation ne sera pas forcément touché par le message et certainement pas dans une humeur transactionnelle.

Et le SEA me direz-vous ? Ah les liens sponsorisés ! C’est beau, c’est instantané, on a un ROI finement calculé mot-clé par mot-clé mais ça coûte cher ! Loin de moi l’idée de dénigrer le SEA, je le conseille même très souvent. Mais à long terme, le SEO est largement plus rentable et ce dans la quasi-totalité des secteurs, concurrentiels ou non.

Voilà tant de raisons pour lesquelles vous devriez revoir vos budgets visibilité et augmenter la part du SEO.

Raison n°3 : Je ne vends pas en ligne

C’est souvent le discours de l’artisan ou de l’installateur de panneaux solaires.

A partir du moment où vous avez un site internet, à quoi sert-il s’il n’est pas visible ? La visibilité c’est le nerf de la guerre et sur le web ça passe fortement par le SEO ! L’investissement financier de votre site vitrine aura été inutile si ce dernier ne vous sert pas à répondre à un besoin, même si vous ne vendez pas directement en ligne.

Si vous proposez un service régional, il serait peut-être intéressant que votre site soit optimisé en ce sens. Et pour cela, vous aurez besoin d’un SEO.

Raison n°4 : Mon secteur est trop concurrentiel

Certains sont d’entrée de jeu désespérés par le puissant ranking de leurs concurrents plus gros ou plus anciens. Ils imaginent déjà les devis annuels six chiffres pour tenter d’exister dans la jungle des SERP. Et bien vous n’avez pas tort ! Ce sera souvent très (trop) difficile et coûteux de se frotter à ces poids lourds. Le budget et le moral en prendraient un coup.

Dans ce cas, privilégiez la longue traine et les requêtes multi-termes, beaucoup moins concurrentielles. Vous aurez certes beaucoup moins de volume sur une requête spécifique que générique, mais les spécifiques mises bout à bout draineront un trafic quasi similaire, voire supérieur sur certains secteurs.

Si vous avez une boutique en ligne dans un secteur concurrentiel, privilégiez les noms de produits que vous vendez plutôt que leur qualité. Ex. : “cell tech” plutôt que “creatine“.

Raison n°5 : Le SEO, c’est trop compliqué !

Certains pensent que pour faire du SEO, ils devraient embaucher une équipe technico-marketing dédiée et forcément y mettre les moyens pour avoir des pointures. Certes, ils n’ont pas tort, le SEO ne s’improvise pas du jour au lendemain ! Un expert vous apportera plus de résultats qu’un novice, surtout sur les secteurs concurrentiels.

Mais, avec de faibles budgets, on peut aussi arriver à obtenir des résultats satisfaisants. En investissant un peu de votre temps, ce sera transparent pour votre banquier et vous pourrez apprendre les bases et même un peu plus. Lisez des blogs d’ actualité web, des bouquins et échangez avec vos amis SEO ou e-commerçants.

Attention toutefois, le SEO n’est pas une science exacte et vous lirez souvent beaucoup d’incohérences. Le meilleur moyen de savoir ce qui fonctionne ou pas, c’est le test. Et là il n’y a pas photo les tests ça prend du temps. C’est pour cela que se faire accompagner par des professionnels du métier sera tout de même un plus à un moment ou un autre.

Pour conclure, à l’heure où de plus en plus de foyers ont l’internet haut débit, où les chiffres du e-commerce sont en constante progression et où les Smartphones envahissent nos pochesla visibilité web est indispensable ! Et, à l’heure où les moteurs de recherche sont les principales sources de trafic pour les sites internet, le SEO se révèle être une priorité. 

Notez cet article.