Les différences entre la broderie et l’impression sur textile
5 (1)

couleurs palette

Entre la broderie et l’impression, quelles techniques privilégier pour sublimer un logo ou un quelconque dessin sur du textile ? Vous l’ignorez, car toutes deux vous semblent donner des rendus nets et précis ? Pour vous aider à faire la part des choses, faisons le point sur leurs différences, leurs avantages et leurs inconvénients. 

La broderie : ses plus et ses moins

La broderie textile demeure la plus ancienne des techniques de marquage, mais aussi la plus esthétique et la plus qualitative. Elle a pour principe de coudre une image donnée sur du tissu par le biais de fils et d’aiguilles. Elle se fait tant manuellement qu’avec des machines. 

C’est l’option à choisir si vous recherchez un rendu quasi fidèle, un résultat travaillé et une finition haut de gamme avec des fils brodés au millimètre près. Très plébiscitée des grandes enseignes, elle convient à presque tout type de textile excepté les tissus fins et à quasiment toutes les matières. 

Ce qui plaît le plus avec la broderie textile

  • Rendu esthétique, haut de gamme, très précis et amplifiant la valeur du textile ;
  • Marquage durable et solide, surtout sur les textiles imperméables ;
  • Bonne résistance au temps, à l’usure et aux lavages fréquents ;
  • Compatible avec toute sorte de matières textiles ;
  • Rendu à relief 3D attrayant, élégant et agréable au toucher.

Ce qui plaît le moins avec la broderie

  • La plus chère des techniques de marquage ;
  • Incompatible aux textiles fins et fragiles ;
  • Une méthode exigeant au moins un grammage de tissu de 190 g/m2 pour obtenir un rendu premium ;
  • Travail limité à de petites et moyennes superficies ;
  • Reproduction limitée, avec notamment l’impossibilité de faire des dégradés.

L’impression sur textile : les atouts et les bémols

En termes simples, l’impression sur textile désigne une technique de marquage permettant d’apposer directement un visuel sur du tissu. Elle se fait au moyen d’une imprimante de grande taille et spécialement conçue pour le textile. Elle se sert d’encre pour imprimer avec une large palette de couleurs et de dégradés. 

Ce type de technique peut se réaliser par différents procédés : DTG ou impression directe sur textile, sérigraphie, sublimation et transfert. Il permet d’avoir un aspect lisse au toucher peu importe le mode de réalisation.

En général, l’impression sur textile s’effectue à différentes épaisseurs de textiles, mais est plus pointilleuse en ce qui concerne les matières. Le coton est à privilégier pour avoir un rendu aussi qualitatif que possible. 

Pourquoi s’adonner à l’impression sur textile ? 

  • Technique adaptée à différentes épaisseurs de tissu et plus particulièrement, aux textiles peu épais comme les tee-shirts ;
  • Possibilité d’avoir des couleurs personnalisées pour un rendu plus authentique ;
  • Impression adaptée à toutes tailles de format, incluant le grand format ;
  • Choix de couleurs illimitées ;
  • Parfaite pour les visuels aux motifs complexes, très colorés ou bourrés de dégradés ;
  • Impression convenant parfaitement au fond clair ;
  • Choix abordable et économique.

Ce qui séduit moins avec l’impression sur textile

  • Rendu moins précis par rapport aux autres techniques de marquage ;
  • Recours à des techniques d’impression spécifiques pour certaines matières ;
  • Généralement limitée aux côtés recto verso du vêtement.

Conclusion : que choisir entre broderie et impression sur textile ?

La broderie remporte de loin la palme de la durabilité et de la qualité comparée à l’impression sur textile. Cependant, la technique de l’impression peut se vanter des mêmes mérites si elle est réalisée par sérigraphie. Et si vous avez besoin de pièces très colorées, à grande quantité et sur grand format, optez pour ce type de marquage ! Idem si vous avez un budget limité. Par contre, permettez-vous la broderie textile si vous recherchez un travail d’orfèvre et que vous avez un plus gros budget. 

Notez cet article.