Le crowdlending pour diversifier son portefeuille d’investissement
5 (1)

Le nombre de projets soutenus financièrement sur des plateformes de levée de fonds connaît une croissance exponentielle. Dans cette optique, le crowdlending devient de plus en plus une alternative aux prêts bancaires pour les petites entreprises et les particuliers. Contrairement aux dons, ce type de financement est un investissement qui peut rapporter. 

crowdlending

Qu’est-ce que le crowdlending ou prêt participatif ?

Le crowdlending ou prêt participatif est un système de crowdfunding pour les entreprises. Ces derniers offrent ainsi aux particuliers la possibilité d’investir dans des projets sous forme de prêts. Le système de crowdlending fonctionne comme suit :

  • D’abord, une personne physique prête à l’entreprise une somme dans un but précis (renouvellement ou lancement d’un nouveau produit) ;
  • Ensuite, l’entreprise remboursera ultérieurement le montant emprunté avec un taux d’intérêt prédéterminé.

Le crowdlending prend souvent deux formes : 

  • Un simple prêt dont le montant sera limité pour un projet. La période de remboursement est de sept ans au maximum en plus d’un taux d’intérêt prédéterminé. 
  • Les minibons qui sont plus flexibles qu’un prêt ordinaire. Le remboursement avec intérêts s’effectue sur une durée maximale de cinq ans. De plus, aucun plafond d’investissement n’est requis. 

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site https://quelinteret.com/

A qui s’adresse le crowdlending ?

Le crowdlending est une solution de prêt pour les petites et moyennes entreprises ainsi qu’aux particuliers.

Prêt participatif pour les particuliers

Certaines plateformes permettent aux particuliers de prêter à d’autres ou à des structures sous forme de prêt à la consommation. Jusqu’à présent, il n’y a qu’une seule plateforme en France en raison des lois strictement réglementées sur les prêts personnels.

Prêt participatif pour TPE-PME

Les TPE et PME, à cause de leur situation, ne peuvent pas toujours emprunter auprès des banques. C’est là que le crowdlending devient intéressant. En présentant leur projet, elles peuvent favoriser la participation d’autres entreprises et particuliers. Une vingtaine de plateformes sont disponibles pour ces structures.

Pourquoi investir dans le crowdlending ?

L’avantage du crowdlending est double. D’une part, le rendement est plus élevé que lorsqu’il est placé dans une banque. D’autre part, il vous permet de financer un projet sélectionné, ce qui vous permet de contribuer à l’économie réelle.

Selon un sondage réalisé en 2020 par la plateforme Look & Fin, 62 % des investisseurs Look & Fin incluent le crowdlending parmi leurs trois investissements préférés. Le crowdlending est plus qu’un investissement. En effet, il est aussi vu par les épargnants comme un moyen de concrétiser un engagement ou une vision. 

66 % des prêteurs sont prêts à investir dans le crowdlending dans les énergies renouvelables. Les autres sujets de prédilection sont les nouvelles technologies, la santé, l’énergie au sens large et l’immobilier.

Quels avantages pour votre portefeuille avec le crowdlending ?

Le crowdlending est une nouvelle forme d’investissement au succès croissant, permettant le financement des petites et moyennes entreprises et des entreprises en développement. Une enquête auprès des investisseurs de Bolero Crowdfunding montre que 72 % utilisent le crowdlending pour diversifier leur portefeuille d’investissement.

Les investisseurs estiment également que la possibilité d’une co-entreprise est très importante. De cette façon, ils soutiennent les PME proches de chez eux en lesquelles ils croient et ouvrent des opportunités de développement pour les petits entrepreneurs. La performance supplémentaire est bien sûr un autre avantage.

Quel est le risque du crowdlending ?

Il existe plusieurs risques associés à l’activité de crowdlending. 

Risque d’insolvabilité commerciale

L’entreprise auprès de laquelle vous avez prêté de l’argent peut ne plus être en mesure de rembourser son prêt. Dans ce cas, la plateforme peut engager des procédures de recouvrement de créances pour le compte des prêteurs afin de tenter de recouvrer la créance. Si la plateforme dispose d’une assurance, celle-ci peut être activée pour indemniser les investisseurs. Dans tous les cas, le risque de perdre le capital investi dans le projet est bien réel.

Risque de défaillance de la plateforme 

La plateforme peut être inopérante. Dans ce cas, les remboursements auront toujours lieu, mais il n’y a pas de possibilité de réinvestissement. L’argent, quant à lui, est géré par un établissement de paiement partenaire. Celui-ci est garanti par un compte cantonné, indépendant du compte bancaire de la plateforme. Cela évite que les fonds investis ne disparaissent.

Comment investir dans le crowdlending ?

Pour réussir vos investissements en crowdlending, il est fortement recommandé de suivre quelques règles simples. Elles vous permettront de minimiser le risque de perte en capital, mais aussi d’optimiser le rendement de votre portefeuille.

Multiplier les projets de crowdlending

Vos économies doivent être partagées entre plusieurs projets. Mieux vaut prêter 100 euros pour 10 projets que 1000 euros pour un seul. Cela minimise le risque. Vous pouvez alors choisir de partager équitablement vos économies entre chaque projet. Vous pouvez également arbitrer en fonction du risque, du secteur, etc.

Diversifier le choix de secteur d’activité 

Pour éviter au mieux les risques, investissez dans des entreprises ayant un large éventail d’activités et de zones géographiques. Les plateformes proposent en effet des projets dans des domaines d’activité très différents, répartis sur tout le territoire. Donnez aussi la priorité aux entreprises que vous connaissez. Enfin, ne misez que sur les entreprises dont vous comprenez les business models.

Découvrez aussi notre article sur les significations SL et BE en trading.

Notez cet article.