Comprendre les significations SL et BE en trading
5 (1)

significations SL et BE en trading
significations SL et BE en trading

Comprendre les significations des sigles SL et BE en trading n’est pas forcément compliqué, mais encore faut-il savoir ce à quoi ces lettres renvoient.

Pour atteindre au mieux ses objectifs financiers quand on pratique le trading, il est crucial de connaître tous les termes qui sont utilisés par les logiciels spécialisés, ou parfois par les utilisateurs eux-mêmes. 

Certaines des désignations très spécifiques qu’on retrouve dans le « jargon » de la Bourse apparaissent principalement sous formes d’initiales, pour simplifier la lecture et la communication. C’est justement le cas des deux lettres renvoyant aux outils SL et BE, signifiant respectivement « Stop Loss » et « Break Even ».

Ils sont tous deux particulièrement utiles dans la gestion des risques en bourse. En effet, ils s’avèrent intimement liés à la manière dont un investisseur va pouvoir limiter les pertes, par le déploiement d’une bonne stratégie de risk management, ou gestion des risques. Mais voyons de plus près en quoi ils consistent.

Le SL, ou Stop Loss : de quoi parle-t-on ?

Tout bon trader le sait : il est crucial de savoir se fixer des limites en Bourse, au risque malheureux de voir s’envoler des sommes importantes. Le SL, ou Stop Loss, est un outil numérique permettant de gérer les risques, justement, par la définition d’un seuil maximal des pertes. 


Sur le plan psychologique, cet outil peut revêtir une grande importance, dans le sens où il pose un cadre précis d’action à l’investisseur et lui permet de ne pas (trop) se laisser dépasser par les fluctuations des marchés. Ainsi, il va être en mesure de vendre ses actions au moment où certes il ne réalise pas de bénéfices, mais où les pertes sont encore acceptables en vertu de ses propres limites.

Le SL, ou Stop Loss : quels points négatifs ?

Présenté ainsi, le Stop Loss peut paraître tout à fait idéal dans la poursuite de ses objectifs financiers, puisqu’il offre un garde-fou défini par l’épargnant lui-même. 

Certaines plateformes spécialisées vont jusqu’à le considérer comme un incontournable. Mais cet outil présente tout de même certains inconvénients :

  • Une perte est parfois rapidement compensée dans l’évolution des cours, et l’investisseur aura raté une opportunité à cause de la limite fixée. C’est pourquoi régler un seuil maximum trop prudent peut avoir des effets délétères.
  • Le SL n’est pas toujours facile à définir. Un néophyte a grand intérêt à se renseigner pour le régler correctement, en fonction des investissements. 
  • Au moment où la bourse est fermée, le Stop Loss n’est pas enclenché. Si une baisse majeure survient dès l’ouverture, la protection n’est pas garantie !

 Le BE, ou Break Even : de quoi parle-t-on ?

Dans le domaine du trading, le BE (Break Even) est un outil relativement peu connu, mais qui peut s’avérer efficace à condition d’en comprendre les avantages.

Cet outil est intimement lié à celui que nous venons de présenter, puisque le Break Even revient à ramener le SL jusqu’à son niveau d’entrée, pour éviter les pertes au cas où un actif subit un retournement inattendu. 

Non, cela n’offre pas de garanties absolues, car il faut toujours se souvenir que ces dernières n’existent pas en Bourse. Certains n’ont d’ailleurs pas recours au BE. Le problème principal, c’est que cette fonctionnalité risque de faire stationner vos investissements. Pour s’enrichir sur les marchés boursiers, il faut parfois prendre des risques… or la technique du Break Even les limite forcément.

Le BE, ou Break Even : est-ce quand même utile en trading ?

Étant donné la manière dont on vient de présenter le Break Even, certains pourraient douter de son utilité effective. En réalité, si cet outil n’est pas garant d’un enrichissement absolu, il peut aider à réguler les comportements de l’investisseur.

En d’autres termes, lorsque plusieurs ordres se sont avérés infructueux, il peut être judicieux de temporiser un moment les pertes pour « se refaire ». 

Un bon compromis consiste à marier la fonction BE à un suivi des tendances. Cela demande comme on le sait une certaine ténacité, puisque l’investisseur va garder intact son investissement aussi longtemps que possible. Dans cette configuration, avoir le niveau d’entrée en ligne de mire peut constituer une belle stratégie.

Le SL ou BE : incontournables ?

Chaque trader a un profil différent. Certains considéreront que le SL et le BE ne sont bons qu’à ralentir leurs investissements. D’autres ne pourront s’en passer, car ils ont trop peur de perdre des sommes importantes. L’important est de pouvoir tester ces fonctionnalités, et d’y avoir recours aux moments qui semblent les plus opportuns.

Dans tous les cas, il ne faut jamais espérer une technique magique, dont les autres n’auraient pas eu vent. Les informations circulent très rapidement et il faut donc privilégier la mise en place d’une stratégie confortable et utile pour soi, selon ses propres limites, plutôt que de chercher l’utopique système imparable. 

Notez cet article.